Retour à la liste des articles
Affiche 40eme course de l'escalade

TOURISME : La tradition de l'escalade

 6 nov. 2017

Hiver 1602. La morsure du froid a plongé  la cité de Calvin dans une torpeur naturelle. Dans le secret, les ducs de Savoie rongés par la convoitise, projettent de faire de Genève leur nouvelle capitale au nord des Alpes. Dans la nuit du 11 au 12 décembre, alors que les citoyens dorment à poings fermés, 2000 soldats savoyards envoyés par le Duc Charles-Emmanuel 1er, se massent en silence sous les murailles de la ville. L’assaut est donné.

Cette nuit sera la plus sombre de l’histoire de la cité. L’attaque est violente, les ennemis savoyards escaladent les remparts, les premiers coups d’arquebuse fendent les airs. Réveillés par le tocsin et emmenés par la garde, les citoyens prennent les armes pour défendre leur cité. Au petit matin les cris de joie et les chants résonnent par delà les murailles, les genevois ont vaincus. De cette page d’histoire, Genève a conservé une fierté et une tradition perpétrée depuis. Les livres racontent l’incroyable courage de la Mère Royaume qui ébouillanta les assaillants savoyards avec sa marmite de soupe. Ainsi chaque année en décembre, des marmites en chocolat sont dégustées un peu partout dans la ville. Aujourd’hui l’Escalade est devenue une fête commémorative populaire et joyeuse. Déguisement, défilé des enfants, défilé historique en          costume d’arquebusiers, cavaliers et autres hallebardiers, démonstration de tirs de mousquet, dégustation de marmites en chocolat, la cité entière passe à l’heure de la fête et du souvenir dans une ambiance bon enfant. Cette année l’escalade sera commémorée du 8 au 10 décembre.

La course de l'escalade, une course pédestre de 1,7 à 7,3kms selon les catégories, rassemble également petits et grands dans l’esprit de la fête. Depuis 40 ans dans la vieille ville, joggeurs d’un jour ou sportifs confirmés s’élancent à l’assaut des pavés. L’épreuve de la « marmite » qui consiste à courir déguisé, est un véritable défilé des costumes les plus improbables dans un fou rire général.

A seulement 20 minutes du centre de la cité Internationale, la résidence hôtelière La Réserve vibrera au rythme des festivités. Pour profiter pleinement de cette tradition populaire genevoise, réservez votre week-end.